Hikomago Junmai Ginjo nama nigori Koshu

225,00

Il s’agit de notre meilleur Junmai Ginjo Nigori maturé.
dès la première gorgée Le coté moelleux de la texture du saké envahit tout la bouche, avec des arômes fermentaires complexes et profond. Quand on le boit à petites gorgées, on sent l’arôme du melon ressemblant à du muscat, qui éclate en bouche. Dans l’idéale il faudrait boire ce saké en trois temps. La première fois lorsque l’on ouvre la bouteille, si les levures sont toujours actives elles vont faire voler les lies en nuage comme les fumées d’un volcan. Selon le brasseur, même après 8 ou 10 ans, elles sont encore très active, ce qui montre la profondeur et la force du saké. Là ça fait 15 ans…. ce qu’il aura perdu en bulles, il l’aura gagné en complexité …Ensuite, il faut laisser reposer les lies doucement, puis verser dans un grand verre à pied délicatement le surnageant.
Enfin, profitez des lies qui se sont accumulées au fond de la bouteille.

Hikomago Junmai Ginjo nama nigori Koshu

225,00
Hikomago Junmai Ginjo nama nigori Koshu
  • 2006
    : 225,00
Hikomago
Junmai Ginjo
Nama Nigori Koshu
2006 1,8l


Il s'agit de notre meilleur Junmai Ginjo Nigori maturé. Dès la première gorgée Le coté moelleux de la texture du saké envahit tout la bouche, avec des arômes fermentaires complexes et profond. Quand on le boit à petites gorgées, on sent l'arôme du melon ressemblant à du muscat, qui éclate en bouche. Dans l'idéale il faudrait boire ce saké en trois temps. La première fois lorsque l'on ouvre la bouteille, si les levures sont toujours actives elles vont faire voler les lies en nuage comme les fumées d'un volcan. Selon le brasseur, même après 8 ou 10 ans, elles sont encore très active, ce qui montre la profondeur et la force du saké. Là ça fait 15 ans...ce qu'il aura perdu en bulles, il l'aura gagné en complexité ....Ensuite, il faut laisser reposer les lies doucement, puis verser dans un grand verre à pied délicatement le surnageant. Enfin, profitez des lies qui se sont accumulées au fond de la bouteille.
// Millésime : 2006 // Volume : 1.8l // Alcool : 16.5% // Température : 7-20°C // Type de riz : Yamada-Nishiki // Levure : Kyugo n°9 //
Brasserie

Shinkame

Prefecture

Saitama

Millésime

2006

Volume

1.8l

Alcool

16.5%

Température

7-20°C

Méthode

Sokujo moto

Junmai

Oui

Ingrédients

Eau, Kome-Koji, Levures, Riz

Type de riz

Yamada-Nishiki

Origine du riz

Tokushima prefecture

Levure

Kyugo n°9

Pasteurisation

Aucune pasteurisation

Namazake

Oui

Polissage

50%

Ginjo

Oui

Koshu

Oui

Nigorizake

Oui

Maturation

6 mois minimum

Presse

fune

Shinkame Hikomago Junmai Ginjo Nigori Sake

Saké Vieilli dans la brasserie depuis 2006 dans la ville de Hasuda, Préfecture de Saitama. Ce saké a été brassé par Yoshimasa Ogawahara le pionnier du Junmai qui a permis la renaissance d’un sake pur dit « junmai » sans alcool ajouté ni additifs.

〜Le commentaire du brasseur 

Le Junmai-shu est un saké fabriqué uniquement à partir de riz.

Le Junmai-shu est un saké qui est brassé tel quel, sans ajout d’alcool pour en ajuster le goût. Pour cette raison, la qualité du riz utilisé pour fabriquer le Junmai-shu doit être excellente. C’est le premier travail du brasseur de s’en assurer. C’est la base d’un bon saké.

Car ensuite si vous effectuez un travail manuel minutieux comme le brassage du riz pur le nécessite, vous êtes sûr d’obtenir un bon saké. Si nous, les brasseurs, continuons à faire du saké comme nous le devons, sans faire d’économies, les japonais comprendront de nouveau le saké. Nous en avons toujours été convaincus.

Chaque brasserie a un climat, une eau et un riz différents, ce qui donne à chaque saké un caractère différent. Mille goûts différents provenant de mille brasseries différentes. C’est la véritable richesse du saké, et nous pensons qu’offrir une grande variété de caractères est un devoir véritable, être au service des buveurs de nos sakés.

Nous utilisons du riz issu de l’agriculture biologique depuis 25 ans, et le processus de fermentation et la vitalité du saké sont complètement différents. Nous avons réaffirmé le fait que le saké commence par le riz.

Avec le temps, le goût du saké s’épanouit en quelque chose d’encore plus riche. Nous souhaitons continuer à vous apporter le goût riche d’un saké qui a mûri et qui transmet la bonté du riz.

Caractéristiques de la brasserie Shinkame et de son saké

L’eau utilisée pour le brassage est l’eau souterraine de la rivière Chichibu Arakawa. Nous brassons un junmai-shu sec avec la structure ferme que seule une eau dure peut produire.
Le Junmai-shu corsé, lorsqu’il est vieilli ou chauffé, développe une saveur profonde et délicieuse et un goût doux et agréable, ce qui est l’essence des sakés brassés par la brasserie Shinkame.

Ne jamais oublier que la raison d’être d’un saké chaud est sa relation fusionnelle aux mets. la preuve ultime d’un bon saké est cette relation particulière avec la nourriture qui ouvre l’appétit et transcende les goûts.