Jus de gouttes : Funakuchi

Sens des mots

 

Funa = presse
Kuchi = bouche

fune signifie bateau car la presse traditionnelle ressemble à un bateau, kuchi c'est la bouche. cela veut dire littéralement sorti de la bouche du pressoir. c'est le premier jus qu'on récupère sans presser mécaniquement, c'est l'équivalent d'un jus de gouttes, les sakabukoro (sacs à saké), remplient de moromi, sont disposés dans la presse prêt à être pressés, c'est donc la pression naturelle des sakabukuro empilés les uns sur les autres qui permet à ce premier jus de s'écouler. il est forcement Nama donc on a pas besoin de dire que c'est un namazake et ni qu'il est aussi par conséquence Muroka (aucune filtration apres le pressage).

pour faire un jus de goutte il y a une deuxième méthode appelée shizuku qui consiste à suspendre le sakabukuro (sac à saké) et de vraiment laissé gouter le saké, c'est une méthode très lente qui a l'inconvénient d'augmenter l'oxydation du saké. cette méthode est plus prestigieuse et plus fashion car la quantité obtenue est moindre mais semble t il moins qualitative à cause de l'oxydation accrue selon les dires de certains producteurs.

chaque méthodes ou procédés a ses inconvénients et ses avantages, c'est au brasseur de trouver sa voie du milieu, entre le temps passé, l'effort requis et la qualité obtenue.

  • Shinkame Junmai Ginjo Nama Funakuchi 2013

    180,00 
  • Hikomago Junmai Daiginjo
    Funakuchi 2001,02

    250,00 300,00 
  • Hikomago Junmai Daiginjo
    Funakuchi 2010,17

    250,00