Sake Muroka

Sens des mots
Mu = aucun ; Roka = filtration

il n’y a pas d’exact définition, c’est un mot très fashion, cela signifie globalement non filtré, cela concerne surtout les filtrations au charbon actif, selon moi ce mot n’a plus vraiment de raison d’être. mais ça avait vraiment beaucoup de sens dans les années 80 quand presque toutes les brasseries filtraient le saké au charbon actif pour enlever les mauvais goûts et rendre le saké sans couleur comme l’eau. on croyait qu’un bon saké devait avoir la couleur et le goût de l’eau. en fait cette méthode tue le saké, c’est surtout une méthode employée par l’industrie. ce mot crée beaucoup de confusion car tous les sakés sont filtrés au moment du pressage qui va permettre de séparer les parties dures du liquide (saké), après le pressage le nom officiel du saké donné par le bureau des taxes est seishu qui signifie clair.

petite modification concernant le terme Muroka
nous avons contacté la brasserie shinkame pour être sur de donner la bonne explication
ils nous ont renvoyé un document de l’association JSS « Japan Sake and Shochu makers association » qu’ils ont reçu il y a 3 ans
tous les producteurs de saké sont affiliés à cette association.
comme le mot muroka est devenu à la mode et que les brasseurs de saké l’emploient énormément car les consommateurs pensent que c’est un gage de qualité, et que du coup ça augmente les ventes, l’association JSS a voulu redéfinir le terme pour éviter de tromper le consommateur.

voici la définition de l’association JSS
Muroka : saké n’ayant subi absolument aucune filtration après le shibori (pressage du saké).

explication : cela signifie aucune filtration au charbon actif, ni micro filtration. une clarification par sédimentation est autorisé car ce n’est pas une filtration.

mais comme ce n’est pas aussi simple
suite à notre demande la brasserie shinkame a aussi contacté le bureau des taxe pour savoir si il y avait une réglementation officielle concernant le terme Muroka et il n’y en a pas, donc les brasseries font ce qu’elles veulent

conclusion : l’association JSS recommande aux brasseries d’employer le terme Muroka que dans le cas ou il n y a aucune filtration après le pressage, mais finalement les brasserie font ce qu’elle veulent, JSS n’ayant aucun pouvoir pour imposer l’usage que JSS préconise concernant le terme Muroka

  • Hiokizakura Junmai Kimoto Ghoriki

    42,00 87,00 
  • Tansawasan Shuho Junmai Nama Muroka Genshu

    43,00 87,00 
  • Hiokizakura Yama Nemuru Junmai Shiboritate Nama Genshu Muroka

    47,00 94,00 
  • Ryu Junmai Nama Muroka Genshu

    49,00 98,00 
  • Hiokizakura Junmai Muroka

    74,00 
  • Hiokizakura Junmai Tokubetsu Nama Muroka « Yama Shitataru »

    84,00 
  • Hiokizakura Hachiwaribiki Junmai Muroka Nigori

    84,00 
  • Hiokizakura Toki no Takumi Junmai Muroka Koshu

    142,00 
  • Shinkame Junmai Ginjo Muroka Nama 2013

    150,00 
  • Shinkame Junmai Ginjo Nama Funakuchi 2013

    180,00 
  • Hikomago Junmai Daiginjo
    Funakuchi 2010,17

    250,00 
  • Hikomago Junmai Daiginjo
    Funakuchi 2001,02

    250,00 300,00