Méthode Yamahai

pour approfondir :
Cette méthode a été découverte après la Sokujo'> Méthode Sokujo qui a permis de comprendre les procédés de fermentation du saké, mais qui à ce moment là, n’a pas convaincu les brasseries il faudra attendre la découverte de la levure n°6 dans les année trente pour que se généralise la méthode sokujo. En attendant Les brasseurs avec l’aide des scientifiques vont chercher à améliorer la méthode kimoto qui était la plus employée.
C’est à cette époque qu’est découverte la Yamahai'> Méthode Yamahai. Yamahai signifie sans Yama-oroshi. Suite aux progrès techniques du polissage qui permettent d’atteindre un taux de polissage de 70%, il n’est plus nécessaire d’écraser le riz lors du shubo, le koji peut de lui-même transformer l’amidon sans avoir besoin d’aide. ; elle rend aussi inutile la Méthode Kimoto, dès lors qu’on a un riz poli à au moins 80% (de riz restant après polissage) ou moins.
L’acide lactique est produit naturellement, permettant une sélection naturelle des levures résistantes. la législation autorise l’utilisation de pures levures pour la méthode Yamahai.

  • Uzen Shiraume Junmai Ginjo Yamahai Namazume

    52,60105,00
    Uzen Shiraume Junmai Ginjo Yamahai Namazume
    • 2016
      1.8l : 105,00
    • 72cl : 52,60
    Uzen Shiraume
    Junmai- Ginjo Yamahai


    Le premier ressenti est qu'il s'agit d'un saké à la définition douce avec une acidité apaisante et une sérénité que l'on ressent par la persistance de la retro-olfaction. Cependant, lorsqu'il est réchauffé, les éléments séparés de son goût gagnent en puissance et donnent au saké une forte impression. Chacun de ces éléments se traduit par un très bon équilibre. Une fois refroidi, il a un arôme de melon et se marie bien avec des plats au goût assez prononcé comme le poisson plat grillé au sel, le fromage à la crème, le pain de viande. De façon générale il s'accordera avec des plats de légumes comprenant l'aubergine, la pomme de terre, le radis, ou le chou utilisés en ingrédient principal ou avec n'importe quel plat de viande, le poulet étant le meilleur choix.

    Accord : asperge blanche embriochée

    Ce Junmai Ginjo produit en Méthode Yamahai provoque à la fois une explosion et un équilibre en dégustation. Sa subtilité aromatique sur différentes variétés de melon agit sur la texture du mets, pour en dissocier les éléments et offrir une alternative épurée et tonifiante qui va chercher l’asperge dans l’ensemble de ses arômes, sublimant son empreinte pâtissière.
    // Type de sake : Junmai Ginjo Namazume Yamahai // Millésime : 2016 // Volume : 1.8l, 72cl // Alcool : 15% // Température : 50-65°C // Type de riz : Yamada-Nishiki // Levure : Nanago n°7 //
  • Usen Shiraume junmai Yamahai Nama

    46,5887,20
    Usen Shiraume junmai Yamahai Nama
    • 2020
      1.8l : 87,20
    • 72cl : 46,58
    Uzen-Shiraume
    Junmai Nama Yamahai


    Ce saké a un croquant jeune, sec et rafraîchissant.
     Le Junmai Nama Yamahai de 2020, brassé avec le riz Tsuya-hime de la préfecture de Yamagata, est un nouveau saké de la brasserie Haneda. Il a un arôme moelleux proche de celui de la banane et un goût fruité rafraîchissant typique du nama-shibori, qui est unique au nouveau saké. Il a l'umami du merveilleux riz Tsuya-hime qui vient de la maturation, mais il a aussi un côté jeune, vif et rafraîchissant.

    !!! Commandez le pour être sur d'en avoir, quantité très limitée, les namazakés sont des produits de saison, il est très difficile d'en avoir toute l'année. envoi possible vers le 15/08/2021 peut être avant !!!!
    // Type de sake : Junmai Nama Yamahai // Millésime : 2020 // Volume : 1.8l, 72cl // Alcool : 16,4% // Température : 7-20°C // Type de riz : Tsuyahime // Levure : n°24 //